Actu

2020 : Les Voitures compactes qui décomptent le moins

Le journal Auto-Moto a récemment dévoilé la liste des voitures qui décomptent le moins pour l’année 2020. Acheter le véhicule qui coûte le moins cher à l’achat peut être une bonne idée de premier abord.

Toutefois certaines voitures peu onéreuses à l’achat en neuf se révèlent de mauvaises affaires sur le long terme. En effet au moment de la revente une décote importante peut ruiner la belle affaire du début. A l’inverse payer un peu plus cher un véhicule dont la décote sera mesurée dans le temps peut être une bonne stratégie.

Aujourd’hui on liste les cinq modèles de véhicules qui décomptent le moins dans la catégorie des compacte.

5 – Golf 7 TSI 115 Ch

Après seulement quatre ans de carrière Volkswagen a surpris tout le monde en remplaçant la golf 6 beaucoup plus tôt que prévu. Troisième voiture la plus vendue de tous les temps la saga Golf est un succès qui ne se dément pas. Fabriquée entre 2013 et 2019 cette sixième génération utilise la nouvelle plateforme modulaire inaugurée sur l’Audi A3 de troisième génération quelque temps plus tôt. Discrétion de bon aloi dégageant une indéniable impression de robustesse et de solidité, présentation sérieuse moteur et boîte efficace et performante la golf 7 fait dans la continuité tranquille. Le succès commercial n’a pas tardé. Les chiffres de vente sont impressionnants. La voiture s’est classé au top des ventes en Europe et dans le peloton de tête en France tout au long de sa carrière. Elle est disponible en plusieurs motorisations et finitions. Celle qui nous intéresse ici est équipée d’un moteur tsi 1.0l essence de 115 chevaux.

En quatre ans et 60 000 kms d’utilisation la dépréciation moyenne observée est de 12 600 €. En effet pour un prix d’achat moyen constaté de 24500 euros la valeur de reprise moyenne est de 11 900 Euros.

4 – Renault Mégane diesel 1.5l dci 115 chevaux finition zen

Produite à partir de 2016 la Renault Mégane de quatrième génération est présentée sur internet en avant-première un an plus tôt. Elle reprend la nouvelle plateforme CMF CD du groupe Renault Nissan partagée avec de nombreux véhicules de l’alliance

Entre autres innovations cette plateforme permet d’ajouter une option roues arrière directrices sur certaines versions. La liste des moteurs et transmissions est très étendue comme on peut s’y attendre. Deuxième compact la plus vendue en France entre 2019 et 2020 elle s’est systématiquement classés derrière la Peugeot 308 sa grande rivale.

Toutefois elle est aisément disponible sur le marché du neuf comme sur celui de l’occasion. La version qui nous intéresse ici est celle équipée du moteur diesel 1.5l dci 115 chevaux en finition zen.

En quatre ans et 60 000 kilomètres d’utilisation la décote moyenne observée est de 12 400 Euros. En effet, pour un prix d’achat moyen constaté de 22 300 euros la valeur de reprise moyenne et de 9900 euros.

3 – Ford Focus essence 1 litre ecoboost 125 chevaux

Disponible sur le marché français depuis le lancement de la première génération en 1999 la Focus s’est imposé depuis pour le constructeur américain comme un de ses best-sellers mondiaux. Si le public français lui a toujours réservé une place marginale par rapport aux productions nationales mais aussi par rapport à la sempiternelle Golf elle s’est toutefois séduire quelques acheteurs hexagonaux. Renouvelée en 2019 la troisième génération, objet de cette étude laisse la place à une version peu différente dans la forme.

Il est donc fort à parier que les chiffres de décote de la génération 4 soient proches de ceux de son prédécesseur. Disponible avec une batterie de moteurs diesel et essence la voiture se démarque de la concurrence par une liste d’équipements très fournie ainsi que des tarifs très agressifs. La version qui nous intéresse ici est le moteur ecoboost un litre de 120 chevaux.

En quatre ans et soixante mille kilomètres d’utilisation la décote moyenne observée sur ce véhicule est de 11800 euros. En effet pour un prix d’achat moyen constaté de 19100 euros la valeur de reprise moyenne est de 7300 euros.

2 – Renault Mégane 4 essence 1.3 TCE 115 chevaux finition Zen

Classée derrière la Peugeot 308 en termes de ventes cette contre-performance à un effet finalement positif sur sa cote en occasion. En effet, le nombre d’exemplaires inférieur sur le marché en occasion semble profiter à sa cote le modèle qui nous intéresse ici est la version équipée du moteur essence 1.3l TCE 115 chevaux en finition zen.

En quatre ans et 60 000 kilomètres d’utilisation la décote moyenne observée sur ce véhicule est seulement de 11000 euros. En effet pour un prix d’achat moyen constaté de 20 300 euros la valeur de reprise moyenne et de 9300 euros.

1 – Citroën c4 cactus finition Feel moteur 1.2l puretech 110 chevaux

Lancée en 2014 la C4 cactus innove et surprend le public. Il s’agit en effet du premier véhicule de série intégrant des systèmes de protection extérieur visibles baptisé air bumps. Ces boudins en polymère rempli d’air ont pour fonction de prévenir la carrosserie des agressions quotidiennes. Ils recouvrent les flancs et les extrémités de la version initiale. Le restylage intervenu en 2017 les verra relégués en bas des portes.

En termes de châssis le véhicule est basé sur la plateforme dénommée Tf1 et partagée avec de nombreux autres véhicules du groupe PSA.

On ne s’étonnera pas également qu’elle reprenne des motorisations et transmissions puisées dans la banque d’organes du groupe. La version qui nous intéresse ici est équipé du 1.2l puretech essence de 110 chevaux en finition Feel.

Grand gagnant de cette liste en quatre ans et 60 000 kilomètres d’utilisation la décote moyenne observée est la plus faible. En effet, pour un prix d’achat moyen constaté de 18 500 euros la valeur de reprise moyenne est de 8300 euros. La dépréciation s’établit donc à 10200 euros.

You may also like...